Les Lauréats des Prix de l’ESS en Occitanie

Les Prix de l’ESS en Occitanie ont été remis le 5 novembre 2019 à l’occasion de la Conférence Régionale de l’ESS à Montpellier.

 

Prix de l’Utilité Sociale

 

La Maison des Bibie’s est un réseau de Micro-crèches, créée en 2014 à Montauban, qui compte 4 établissements en Tarn et Garonne.
Les Co-fondatrices sont Mme Tourrès Christelle, Gestionnaire et Mme Guy Caroline, Educatrice de jeunes enfants, Directrice des structures.
Le réseau a obtenu un agrément de l’économie sociale et solidaire en Mai 2014 et travaille sur des dynamiques culturelle, écologique et sociale.
Ses objectifs :
- La prise en charge des enfants de 10 semaines à 4 ans
- Accueillir chaque enfant et sa famille de façon individuelle et personnalisée
- Favoriser le développement des enfants en fonction de leur âge et de sa personnalité
- Favoriser l’acquisition de l’autonomie des enfants
- Favoriser la socialisation
- Garantir la mixité sociale
- Participer à l’éducation des futurs citoyens en sensibilisant les enfants et leurs familles à l’écologie et au développement durable
- Eveiller les enfants aux langues étrangères et aux différentes cultures
- Soutenir les familles engagées dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle en leur proposant un accueil occasionnel pour leur enfant.

 

 

Prix de la Transition Ecologique

 

L’association « Le Tri sera Top » a pour but de contribuer au développement durable par le réemploi et la remise en circulation d’objets et par la sensibilisation de la population aux impacts de nos modes de consommation sur l’environnement.
Elle s’inscrit dans le cadre du développement durable et de l’économie sociale et solidaire.
ENVIRONNEMENT
- Participer à la réduction des déchets par la collecte, le tri, la valorisation et la revente des déchets encombrants ménagers du campus universitaire Jean Jaurès et du quartier du Mirail.
- Sensibiliser à l’environnement et à notre mode de consommation, grâce à un centre de documentation, des ateliers, des animations et à tous les autres moyens nécessaires à la réalisation de cet objectif.
- Proposer au public universitaire et aux riverains des solutions concrètes qui permettent de réduire l’impact environnemental de chacun.
- S’inscrire dans une démarche de gestion concertée et durable des déchets.
SOCIAL
- Créer du lien entre les différents acteurs du campus (étudiants, enseignants, personnel universitaire) et les habitants du quartier.
- Promouvoir la mixité sociale.
- Développer la citoyenneté, la coopération et la solidarité à l’échelle locale.
ECONOMIE
- Mettre en place une activité économique respectueuse de l’Homme et de l’environnement.
- Créer des emplois sur l’activité de ressourcerie, pour permettre à l’association de répondre à ses objectifs.
- Participer à la vulgarisation de l’éco-développement et d’une économie axée sur la valorisation maximale des matières, de l’énergie et des déchets en général.

 

Prix de l’égalité Femmes-Hommes

Artemisia a mis au point différents programmes : Égalicrèche, Égaloisirs, Égalécole, Égalicare, Égalycée, etc. et intervient dans des domaines d’activités variés : petite enfance, éducation, parentalité, loisirs, culture, famille, santé, sexualités, travail sanitaire ou encore social, etc.
Son objectif est de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons.

3 grands domaines d’activité :

Des actions de sensibilisation et de formation : l’association intervient à tout âge de la vie et auprès d’un public divers pour analyser les pratiques professionnelles selon les publics visés, pour former, informer et sensibiliser sur les inégalités hommes – femmes.

Des recherches actions : Artémisia conduit des missions d’études et d’évaluation des politiques publiques ainsi que des montages, des suivis et des évaluations de projets.

Artemisia propose un accompagnement :
à la négociation collective,
à la réalisation de diagnostic,
à l’animation d’ateliers de mise en pratique,
à la co-construction d’outils pédagogiques,
à la rédaction d’un rapport de situation comparée,
à l’élaboration d’un benchmark et d’un plan d’action,
à la communication et à l’organisation d’évènements sur l’égalité femmes-hommes,
à la lutte contre les préjugés et stéréotypes de sexe,
à la promotion d’une culture de l’égalité,
à l’évaluation des actions mises en œuvre.