Ensemble pour une transition écologique juste et inclusive en Occitanie

Jeudi 13 juin

Le changement climatique en cours a déjà des conséquences sociales, économiques et sanitaires qui accentuent les inégalités au sein de la population jusqu’en Occitanie. Les personnes précaires subissant déjà des inégalités économiques et territoriales sont et seront les plus affectées par ces conséquences, alors même que leur contribution y est la plus faible. Alors comment mettre en œuvre une transition écologique juste et inclusive en Occitanie ? Comment se servir du défi du siècle pour en faire un vecteur de lutte contre les inégalités et la fracture sociale ?

Dans le cadre du Pacte des Solidarités, l’ADEME Occitanie et le Préfet de Région vous invitent à une journée d’études sur le sujet de la transition écologique juste et inclusive.

Ensemble pour une transition écologique juste et inclusive en Occitanie


Jeudi 13 juin de 9h00 à 16h30
Centre International de Conférences de Météo France
31000 Toulouse
S'inscrire à la journée ensemble pour une transition écologique juste et inclusive en Occitanie

Télécharger le programme

PROGRAMME

9h30 : Propos introductifs
  • Laurent Perron, Directeur inter-régional Sud-Ouest de Météo France
  • Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne
10h : La nécessaire articulation entre lutte contre la précarité et transition écologique : état des lieux de la question de la transition écologique juste en Occitanie. Où en sommes-nous ?

Où en sont respectivement les acteurs du social et de l’écologie de la prise en compte de chacune de ces transitions ? Quel est l’état de la connaissance et des actions mises en place et particulièrement en Occitanie ? Quelles sont les actions mises en place et les manques encore à combler pour sensibiliser à la thématique, maîtriser les différentes composantes et agir sur le sujet ?
Intervenants

  • David Seigneuric – Ingénieur écosystémique, membre du RECO
  • Jean-Michel Soubeyroux – Directeur adjoint scientifique, MeteoFrance
  • Hervé Le Grand – Chef de service Etudes et Diffusion, INSEE Occitanie
  • Isabelle Doresse – Vice Présidente ATD Quart Monde, membre du CESE et du CNLE
  • Catherine Choma - Directrice adjointe, ARS
  • Alexandre Martini – Directeur FHRPES
  • Emmanuel Combet – Économiste, ADEME
11h : Le visage de la Transition Écologique Juste en France et en Occitanie
  • Martin Hirsch - Co-président de l’Action Tank Entreprise & Pauvreté
  • Benoît Prevost - Enseignant-chercheur Maître de conférence à l’Université Paul Valéry
  • Anne-Claire Hochedel - Déléguée régionale de la Fédération des Acteurs de la Solidarité
  • Delphine Mercadier - Adjointe au Secrétaire Général des Affaires Régionales d’Occitanie,
    pôle politiques publique
Buffet déjeunatoire par les Tabliers Solidaires

Buffet déjeunatoire par les Tabliers Solidaires

13h45 : Atelier 1 / Un accès digne à une agriculture et à une alimentation durable

De façon assez intuitive, nous observons déjà que le changement climatique et la fin de l’ère de l’abondance a des effets directs sur nos systèmes de production agricoles et sur le prix des denrées alimentaires.
Une agriculture et une alimentation plus soutenables écologiquement ne sont aujourd’hui pas accessibles aux populations les plus fragiles, elles-mêmes touchées de plein fouet par l’augmentation de certaines dépenses incompressibles comme celles liées au logement, aux déplacements ou à l’énergie.
De plus, la raréfaction des ressources et la hausse des prix de l’énergie affectent également les producteurs qui sont parfois d’autant plus précarisés pour faire face aux investissements nécessaires pour enclencher la transition agro-écologique. 
Comment dans ce contexte, permettre à la fois au monde agricole et aux personnes en précarité de se rencontrer et de prendre part à une transition écologique socialement juste ?

  • Marco Locuratolo, Coordinateur FR CIVAM, Caisse Commune de l’Alimentation de Montpellier
  • Louis Rouget, Coordinateur régional Restos du Cœur
13h45 : Atelier 2 / Quelles mobilités solidaires et décarbonées pour demain ?

Comme souligné lors de la mise en œuvre des ZFE, les questions de mobilité décarbonée sont représentatives de la fracture sociale qui peut exister autour des enjeux de transition écologique. Les populations les moins aisées sont également les plus dépendantes d’un véhicule personnel, résident dans des territoires peu ou mal desservis par les transports en commun ou dans lesquels les infrastructures cyclables ne sont pas ou peu déployées.
La question de la dépendance au véhicule thermique se fait d’autant plus ressentir dès lors que l’on s’éloigne des centres urbains où les transports en commun sont trop peu fréquents lorsqu’ils ne sont pas absents.
Comment permettre à ces publics de continuer à se déplacer librement sans être les victimes des politiques de lutte contre les véhicules fortement émissifs, tout en réduisant notre empreinte carbone collectivement ?

  • Bertrand Buineau, Responsable mobilité Région Occitanie
  • Thibaut Vigouroux, Chargé de mission gratuité des transports publics, Montpellier Méditerranée Métropole
  • Clara François, Chargée de mission mobilité ADEME
  • Josy Saelen, Coordinatrice Mob’In Occitanie
13h45 : Atelier 3 / Lutter contre la précarité énergétique et le mal-logement à l’aune du changement climatique

De façon assez intuitive, nous observons déjà que le changement climatique et la fin de l’ère de l’abondance a des effets directs sur nos systèmes de production agricoles et sur le prix des denrées alimentaires.
Une agriculture et une alimentation plus soutenables écologiquement ne sont aujourd’hui pas accessibles aux populations les plus fragiles, elles-mêmes touchées de plein fouet par l’augmentation de certaines dépenses incompressibles comme celles liées au logement, aux déplacements ou à l’énergie.
De plus, la raréfaction des ressources et la hausse des prix de l’énergie affectent également les producteurs qui sont parfois d’autant plus précarisés pour faire face aux investissements nécessaires pour enclencher la transition agro-écologique. 
Comment dans ce contexte, permettre à la fois au monde agricole et aux personnes en précarité de se rencontrer et de prendre part à une transition écologique socialement juste ?

  • Nicolas Rasson, Directeur de l’aménagement, DREAL Occitanie
  • Stéphane Calt, Directeur de la gestion locative, Groupe Les Chalets
  • Gilles Berhault, Délégué général, Stop à l’Exclusion Energétique
  • Véronique Marty, Directrice Occitanie, Compagnons Bâtisseurs
13h45 : Atelier 4 / Garantir l’accès à l’eau dans un contexte de changement climatique

En plein hiver, plusieurs départements d’Occitanie sont déjà touchés par la sécheresse.
La ressource en eau est essentielle au bon fonctionnement de notre société, au cœur des ménages, des entreprises et de notre système agricole. Comment garantir un accès juste à l’eau pour l’ensemble de la population et des usages ?

  • Guillaume Choisy, Directeur de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne
  • Jean-Luc Hamon, Responsable développement durable Coopération Agricole
  • Hugo Dereymez, Chargé de mission, PAT du Pays d’Armagnac
13h45 : Conférence Les Métiers et compétences de la Transition Écologique Juste

La transition écologique suppose la disparition de certaines activités dites “brunes” et le développement de nouvelles industries, entreprises et activités dites “vertes”. Pour y faire face, il sera nécessaire d’anticiper au mieux ces changements, notamment à travers le développement de nouvelles compétences.
Comment des formations adaptées à ces nouveaux métiers peuvent être une opportunité pour l’emploi de personnes éloignées du marché du travail et le développement de nouvelles filières économiques ?

  • Bastien Espinassous, directeur adjoint pôle Entreprises, Emploi, Economie, DREETS
  • Frédéric Mathis, Président du réseau des écoles ÊTRE
  • Noga Raviv, chargée de projets Emploi, référente Cité de l’Emploi
  • Céline Mesquida, responsable d’antenne UnisCité
15h : Conférence La démocratie et la citoyenneté au coeur de la Transition Écologique Juste

La notion de transition écologique porte un fort enjeu de justice puisqu’il s’agit de faire en sorte que les efforts pour entreprendre le changement soient répartis de manière équitable au sein de la société et que les impacts n’impactent pas prioritairement les populations les plus défavorisées. Un enjeu de justice spatiale également puisque certains territoires connaissent des vulnérabilités environnementales importantes, qui risquent de s’accentuer au regard des mutations environnementales.
Cela pose donc une question démocratique : une telle transformation de la société ne peut s’effectuer sans l’adhésion de la population et la mise en discussion collective des différentes options qui s’offrent à elle.

  • Noémie Vanhersel, déléguée du Préfet à la politique de la ville
  • Isabelle Doresse, Vice-présidente ATD Quart-Monde, membre du CESE et du CNLE
  • Jessica Renard, Coordinatrice régionale, E-Graine Occitanie
  • Margot Bouvier, Animatrice du réseau EC-LR Occitanie
16 : Conclusion

Mr. Eric Pélisson, Haut-Commissaire à la Lutte contre la Pauvreté
Mme. Céline Vachey, Directrice régionale de l’Ademe Occitanie.

Dans le cadre de la transition écologique et sociale en Occitanie, l’Ademe Occitanie, soutenue par Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie et délégué territorial de l’Ademe, réalise une enquête sur le concept de la justice dans la transition écologique : les acteurs occitans sont-ils sensibles aux impacts sociaux de la transition écologique et aux enjeux environnementaux des politiques sociales ? Quelles actions mettent-ils en place pour s’engager vers une transition juste ?
Répondre à l'enquête
En savoir plus

Publié le 16 mai 2024

  • Actualités ESS
  • Transition écologique
  • Politiques publiques

S’inscrire à la journée Ensemble pour une transition écologique juste et inclusive en Occitanie

Vous êtes : (obligatoire)
Vous participerez à la séance plenière du matin (obligatoire)

le programme complet vous sera communiqué prochainement

La transition écologique juste fait partie de votre travail au sein de votre structure (obligatoire)
Vous êtes familier avec le concept de transition écologique juste ? (obligatoire)
L'après-midi, vous souhaitez participer : (obligatoire)

🚨⚠️ Les ateliers 1 (Un accès digne à une agriculture et à une alimentation durable) et 2 (Quelles mobilités solidaires et décarbonées pour demain?) sont complets ⚠️🚨

Vous participerez au buffet déjeunatoire le midi (obligatoire)

Dans le cadre de la préparation de cette journée, l’ADEME Occitanie mène une enquête sur la transition écologique socialement juste. Nous vous recontacterons prochainement.